Parc national de Nagarhole - Où la rivière coule sauvage

Parc national de Nagarhole - Où la rivière coule sauvage

Jadis réserve de chasse exclusive des Maharajas de Mysore, le parc national de Nagarhole a été renommé après le défunt Rajiv Gandhi, mais fait face au même sort que Connaught Place et Connaught Circus de Delhi, qui sont encore appelés par leurs vieux noms populaires. C'est donc avec Nagarhole. Le parc, situé sur le plateau du Deccan, fait partie intégrante de la réserve de la biosphère de Nilgiri. La rivière Nagarhole le traverse et rencontre finalement le Kabini, le plus grand fleuve qui draine la forêt. Un barrage construit sur le Kabini a créé un magnifique lac au sud du parc, qui le sépare de Bandipur Tiger Reserve. Au sud-est se trouve le sanctuaire faunique Wayanad tandis qu'à l'ouest, des plantations de café séparent le parc de la réserve naturelle de Brahmagiri.

Ce tronçon entier est l'un des plus beaux habitats restants de l'éléphant asiatique. D'immenses troupeaux traînent à Nagarhole, et on dit que l'été est le meilleur moment pour les voir.

On estime que le parc national de Nagarhole mérite d'être visité pendant la saison sèche, lorsque les animaux sauvages sont repérés en grand nombre près des plans d'eau, mais ne pariez pas votre argent dessus. Les vagues de sécheresse successives ont tellement desséché les sources d'eau que les animaux se sentent à l'ombre, loin de la vue. Puis, alors que les averses avant la mousson font vivre la forêt avec des cours d'eau, les oiseaux résidents commencent leurs activités d'élevage et l'air retentit d'appels mélodieux. La pousse de l'herbe dans les prairies attire les éléphants et les gaurs en grand nombre. Alors que les pluies s'intensifient, la rivière ressuscite et la grandeur de Nagarhole commence lentement à se déployer.

Parc national de Nagarhole (Photo par Yathin S Krishnappa)

L'un des plus anciens parcs nationaux d'Inde, Nagarhole (littéralement «Serpent River») a été créé en 1955. Il était géré par le Département des forêts indiennes, qui a également construit des maisons de repos et d'autres installations d'hébergement dans le parc. Les limites du parc ont été augmentées jusqu'à sa superficie actuelle de 640 km2 en 1974. Attendez-vous à voir des herbivores comme l'éléphant, le gaur, le sambar, le cheetal, le muntjac (cerf aboyeur), le chousingha (antilope à quatre cornes) et le cochon sauvage. Nagarhole est également un excellent endroit pour repérer dhole, léopard, ours paresseux et tigre. Le parc fait partie de la réserve de la biosphère de Nilgiri et est très proche de la réserve de tigres de Bandipur et du sanctuaire de la faune de Mudumalai, deux des sanctuaires de la faune les plus populaires en Inde. Nagarhole forme le bassin versant de trois rivières: Nagarhole, Lakshmana Teertha et Kabini. Les altitudes varient entre 2 000 et 3 000 pieds; la plus haute altitude ici est Masal Betta Peak (3,150 pieds). La rivière Kabini, la plus grande de ses voies navigables, se trouve au sud du parc.

Nagarhole, réparti sur un luxueux 640 km2 (combinant des zones de forêts primaires et tampons), offre de belles opportunités d'observation le long des voies, car une zone de 100 pieds de chaque côté a été débarrassée de la végétation, permettant une vue imprenable sur la forêt. Le Département des forêts maintient la ligne de vue en la débarrassant des mauvaises herbes et du feuillage trois fois par an. À aucun moment, vous ne devez descendre de votre véhicule, une règle que le ministère applique avec diligence. 'Je prends juste une pisse' pourrait bien s'avérer être vos fameux derniers mots. Les troupeaux de cheetal se faufilent souvent à travers la piste et attendent de l'autre côté jusqu'à ce que vous passiez, agitant leur queues amarrées en désapprobation. Il y a beaucoup de tigres et de léopards dans le parc, mais les jungles denses rendent très difficile leur repérage. D'autres carnivores incluent le chat de jungle, le dhole (chien sauvage asiatique), l'hyène rayée et le chacal. Les zones marécageuses, appelées hadlus, sont dominées par les forêts et sont dominées par les herbes et sont les pâturages préférés de nombreux herbivores.

Les espèces notables sont le cerf axis, le muntjac indien, le cerf de souris, l'antilope à quatre cornes, le porc-épic à crête et le lièvre à nuque noire. Les primates résidents comprennent le macaque du chapeau. D'autres espèces sont l'ours paresseux, le pangolin, l'écureuil géant, la chauve-souris géante et les loris élancés. La zone touristique couvre seulement 30 kilomètres carrés. Le safari en bus de 17 heures du département des forêts est trop court et bruyant mais la seule option disponible. Pour tous les manèges et safaris, rendez-vous au bureau de RFO (Tel: + 91-8274-205020) à Nagarhole.

Parc national de Nagarhole (Photo par ashwin kumar)

La forêt de Nagarhole abrite au moins quatre tribus de premier plan - les Jenu Kurubas (traditionnellement des ramasseurs de miel), Betta Kurubas (les montagnards), Hakki Pikki et les Yeravas. Si vous êtes assez chanceux, vous pouvez voir comment les Jenu Kurubas extraient le miel des abeilles indiennes agressives. Si vous n'avez pas ce privilège, voici comment. Ils choisissent des feuilles de choix de la forêt et les mâchent sur le chemin de la ruche. Puis crachant la sécrétion, ils étalent les sucs sur le corps, qui agit comme un répulsif naturel. Alors ils émettent un bourdonnement guttural bas et montent à la ruche, où ils disparaissent pendant un moment et reviennent, rayonnant, avec une pleine bouteille de miel.

Ils sont simplement les Houdinis de la jungle et il faut le voir pour le croire. Pendant le Bode Namme, littéralement le Festival du Mendiant, célébré chaque année de la mi-avril au mois de mai, les hommes Kuruba se déguisent en femmes vêtues de vêtements criards, se querellent pour l'aumône, boivent des bêtises et chantent des chansons débiles.Au cours de ces deux semaines de réjouissances, les Kurubas sont littéralement dispersés dans tout le paysage, dans une stupeur ou dormant par pur épuisement. Les Kodavas évitent ce festival. Vous, bien sûr, ne devriez pas y manquer.

Faits rapides

Etat: Karnataka
Emplacement: Nagarhole, ou Rajiv Gandhi National Park, dans le sud-ouest du Karnataka, est délimité par la rivière Kabini au sud, le sanctuaire Wayanad au sud-ouest et le PN Bandipur au sud-est. Ils font tous partie de la réserve de la biosphère de Nilgiri.
Distance: 222 km au sud-ouest de Bangalore; Temps de trajet: Par la route 5 heures
Quand doit-on aller:Pratiquement toute l'année, mais novembre à février est idéal.

A propos de l'auteur:

Anurag Mallick est un nomade de coeur et écrivain par choix.

"

Partager:

Pages Similaires

add