14 attractions touristiques les mieux notées à Mons (Bergen)

14 attractions touristiques les mieux notées à Mons (Bergen)

Mons (également connu sous le nom de Bergen en flamand) se dresse sur une crête entre les deux rivières de Haine et Trouille et est une importante ville de jonction entre Bruxelles et Paris. Ses origines remontent au VIIe siècle avec la construction d'un château et la fondation d'un monastère dédié à Saint-Waltrude un peu plus tard. L'hégémonie de Mons remonte aux XIIIe et XVe siècles, lorsqu'elle devint la capitale du comté de Hennegau, mais la ville souffrit considérablement pendant les guerres des XVIIe et XVIIIe siècles et perdit de son importance. Aujourd'hui, la ville abrite des institutions culturelles et scientifiques considérables et un certain nombre de musées fascinants.

1 Mairie

Mairie

L'hôtel de ville de Mons (également appelé l'Hôtel de Ville) préside de manière impressionnante la Grand Place de la ville dans la ville centrale, flanquée de la décoration richement décorée Maison Toison d'Or (1615) et le Chapelle de Saint George (1604). La façade a été conçue par Matthieu de Layens en 1458, tandis que le reste des bâtiments de la mairie, regroupés autour de la cour, datent du XVe au XVIIIe siècle. Regardez vers la gauche de l'entrée principale pour voir une sculpture en bronze d'un singe avec une tête polie - caressant il est dit d'apporter la bonne fortune. À l'intérieur de Salle des Commissions détient des tapisseries de Bruxelles datant de 1707, et Salle des Mariages a quelques exemples magnifiques de boiseries. Si vous marchez dans la cour, vous arrivez à la Jardins du Mayeur, le jardin du bourgmestre, qui a une fontaine représentant un oursin de Mons. Juste à votre gauche, voici l'ancienne prison civique de 1512 avec une chambre de torture.

Adresse: Grand-Place, centre de Mons

Hébergement: Où loger à Mons

2 Clocher

Clocher

Le monument le plus célèbre de Mons est le clocher de la ville, qui se dresse sur l'ancienne colline du château au-dessus de la ville et est un site classé au patrimoine de l'UNESCO. La tour de 87 mètres de haut a été construite en 1661 et est le seul beffroi purement baroque en Belgique, avec un carillon de 47 cloches. Cela vaut la peine de faire l'ascension jusqu'au sommet où se trouve une plate-forme d'observation. Une fois que vous avez soufflé et gonflé votre chemin, vous serez récompensé avec des vues incroyables à travers la ville et à la campagne au-delà.

Adresse: Ramp du Chateau, centre de Mons

3 Église de Sainte-Waudru

Église de Sainte-Waudru

Juste en dessous de la colline du château de Mons, avec les vestiges de l'ancien château féodal, se trouve la collégiale de Sainte-Waudru. La construction a commencé en 1450 sur des plans de Mattheus de Layens, et malgré la construction plusieurs fois interrompue, l'église révèle une remarquable unité de style en Brabant gothique. A l'intérieur, la première chose qui vous frappera, ce sont les piliers de la nef centrale, qui s'étendent dans la voûte du toit sans aucun chapiteau. Une fois que vous avez franchi la porte principale, tournez à gauche pour voir la «Car d'Or», une voiture de procession construite en 1780 pour le sanctuaire de Saint-Waltrude. Le sanctuaire en cuivre doré (construit en 1887) se trouve près du maître-autel et tient le corps du saint qui mourut en 682 et fut cousu dans une peau de cerf. Sa tête est conservée dans l'une des chapelles d'un cercueil.

À divers endroits autour de l'église (dans le transept, le choeur, et les chapelles 11, 14, 20, 24 et 28), vous pouvez voir les restes de survivants de l'église écran de la chorale, réalisé par Jacques Dubroeucq de Mons entre 1535 et 1548 et détruit par les Français en 1792. C'est l'un des plus importants travaux de la Renaissance en Belgique avec une forte influence italienne. Ne pas oublier de visiter le Trésorerie avant de quitter l'église. Il contient un certain nombre de reliquaires précieux, y compris celui de Saint-Vincent par l'école de Hugo d'Oignies, ainsi que des travaux d'or et d'argent de Mons et du district environnant.

Adresse: Rampe du Sainte-Waudru, centre de Mons

4 Musées civiques

Musées civiques Tom Alsberg / photo modifiée

le Jardins du Mayeur à côté de l'hôtel de ville ont un ancien pawn shop à leur fin, qui contient maintenant le Musées du Centenaire (musées civiques) abritant trois musées sous un même toit. le Musée de la guerre occupe deux étages. Le rez-de-chaussée commémore la Première Guerre mondiale, en particulier les régiments britanniques qui ont arrêté les Allemands près de Mons les 23 et 24 août 1914 qui se dirigeaient vers Paris. Le musée au troisième étage est dédié à la Seconde Guerre mondiale et à la libération de Mons par les troupes américaines le 2 septembre 1944. Le Musée de la céramique Au premier étage se trouvent plus de 3 500 exposants de tous les grands fabricants européens de faïence et de porcelaine du XVIIIe siècle à nos jours, Musée Numismatique au deuxième étage détient près de 20 000 pièces et médailles de divers pays.

Adresse: Rue du 11 Novembre, centre de Mons

5 Musée de la Vie Montoise

Le musée de la Vie Montoise est un musée joliment reconstitué, qui décrit de manière vivante la vie des habitants de Mons. Il est situé dans l'ancien couvent de la Maison Jean Lescarts, construit en 1632, et expose des objets du quotidien de la région qui donnent aux visiteurs une bonne idée de la vie ici à travers les âges. À quelques pas se trouve le Musée des Beaux Arts où il y a une collection d'images, principalement par des artistes français et belges du 16ème au 18ème siècle, bien que pas d'œuvres d'art particulièrement célèbres.

Adresse: Rue du 11 Novembre, centre de Mons

6 Le Lumeçon

Le dimanche après la Pentecôte, une étrange fête appelée Lumeçon a lieu à Mons. Ses origines proviennent d'un jeu processionnel associé à Saint Georges, qui date du 14ème siècle. Les participants (agissant comme St. George) quittent Église de Saint-Waudru à 12h30 et marcher en procession à la grand-Place portant un dragon de neuf mètres de long appelé «Doudou». Une fois qu'ils ont atteint la Grand Place, ils jouent un combat entre St. George et le dragon. Finalement, le saint est déclaré vainqueur par deux coups de pistolet et le dragon mort est traîné dans la cour de la mairie. S'il vous arrive d'être en Belgique durant cette période de l'année, ce festival est définitivement digne d'un voyage à Mons.

7 Collégiale Saint-Vincent

Cette église gigantesque dédiée à Saint-Vincent a été construite dans le style de l'Escaut roman avec une construction commencée en 965 mais seulement terminée au 13ème siècle. Les deux travées du chœur contiennent la plus ancienne voûte à croisée d'ogives de Belgique (datant du 11ème siècle). Les éléments les plus impressionnants sont sans aucun doute la sculpture, l'écran du chœur de la Renaissance en marbre et en stuc, et les stalles du chœur baroque et la chaire. Le grand sanctuaire de Saint-Vincent du XIXe siècle se trouve dans le chœur, tandis que le trésor de l'église se trouve dans le Chapelle de Saint-Hubert dans le mur sud. Le vieux cimetière, non loin de l'église, est un parc public avec une chapelle romane qui est maintenant un musée archéologique.

Lieu: Soignies, 19 kilomètres au nord-est de Mons

8 Château de Beloeil

Château de Beloeil

La petite ville de Beloeil se trouve à environ 30 kilomètres au nord-ouest de Mons et abrite le château baroque et le parc, qui sont réputés pour être les meilleurs de leur genre en Belgique. Château de Beloeil a été fondée au 13ème siècle comme une forteresse médiévale et transformé en un palais aux 17ème et 18ème siècles. Il a été en possession de la famille de Ligne pendant sept cents ans. La maison principale a été incendiée en 1900 et a été reconstruite dans son style actuel du 18e siècle en 1920. Seules les deux ailes autoportantes et les pavillons d'entrée sont demeurés pratiquement inchangés depuis 1682.

A l'intérieur, les chambres du château sont superbement meublées avec une richesse de meubles d'époque appartenant à la famille de Ligne. Particulièrement remarquable est L'appartement du prince Charles-Joseph avec sa série de peintures représentant des épisodes de sa vie, le Salle des Médailles avec sa précieuse collection de pièces de monnaie bibliothèque avec plus de 20 000 volumes (dont un livre de 1532 daté de 1532 et qui aurait appartenu à Charles Quint).

Adresse: Rue du Château 11, Beloeil

9 Parc Beloeil

Parc de Beloeil Klaus Nahr / photo modifiée

Le «petit Versailles» belge a été conçu et aménagé au XVIIIe siècle par le prince Claude Lamoral II, avec l'aide de l'architecte français Chevotet. Une série de petits jardins en haies, dont plusieurs avec piscines, sont disposés de manière typiquement rococo autour du lac d'agrément de 460 mètres de long appelé Le Grand Pièce d'Eau. La splendide Allée Grande Vue de cinq kilomètres s'étend au-delà des limites du parc lui-même. Il y a quelques années, diverses attractions ont été ajoutées, utilisant des terres sur le côté ouest du domaine. Ils comprennent Park Minibel, une reconstruction à l'échelle 1:25 de certains des sites et bâtiments les plus célèbres de Belgique, dont la gare de Liége, l'hôtel de ville de Bruxelles et le beffroi de Bruges. Un train miniature transporte les touristes entre ici et Château de Beloeil.

Adresse: Rue du Château, Beloeil

10 Binche

Binche elchicogris / photo modifiée

Entre Charleroi et Mons, non loin de la frontière française, Binche est fière d'être la seule ville de Belgique à conserver intacte une partie substantielle de ses remparts médiévaux, dont 27 tours. Tout au long de sa longue histoire, ceux qui ont tenu le sort de Binche entre leurs mains ont souvent été des femmes - Jeanne de Constantinople, Marguerite d'York, et surtout Marie de Hongrie, dont la ville a connu l'apogée. Mis à part le 19ème siècle où Binche a eu une industrie textile prospère, la ville est restée quelque chose d'un remous depuis lors. Chaque année, le Carnaval de Binche a lieu, attirant un nombre croissant de visiteurs. Cet événement a été nommé l'un des chefs-d'œuvre du patrimoine oral et immatériel de l'humanité par l'UNESCO.

Situation: 17 kilomètres au sud-est de Mons

11 La Louvière

La Louvière John Williams / photo modifiée

Environ 12 kilomètres au nord de Binche, le Canal du Centre passe par la ville industrielle de La Louvière. Bien que la ville elle-même ait peu à offrir en matière d'attractions touristiques, tous ceux qui s'intéressent à l'archéologie industrielle devraient se rendre, ne serait-ce que pour voir les quatre barges hydrauliques du canal de Houdeng Goegnies et Bracquegnies à la périphérie. Ces monstres d'acier ont été construits entre 1888 et 1917 pour surmonter une différence de hauteur de 68 mètres dans l'espace de seulement sept kilomètres. Ensuite, un détour à l'ouest vers les énormes et modernes serrures hydrauliques Strépy-Thieu fournit une comparaison intéressante avec les anciennes serrures de barge. Les nouvelles serrures surmontent une différence de niveau de 73 mètres.

Lieu: 23 kilomètres à l'est de Mons

12 Domaine de Mariemont

Près du village de Morlanwelz, à environ huit kilomètres de Binche, le Domaine de Mariemont porte le nom de Marie de Hongrie qui y construisit un pavillon de chasse en 1546. Les ruines ne datent que de 1831 et sont les vestiges du palais qui fut incendié. les années 1960. Un ajout de musée moderne - construit en 1975 - détient la collection d'art du parc. Le premier étage du musée contient de vastes collections d'antiquités égyptiennes, grecques et romaines, ainsi que de précieuses œuvres en jade et en laque de Chine et du Japon.Au rez-de-chaussée se trouvent des vestiges archéologiques de l'époque gallo-romaine et mérovingienne, bien que la section la plus excitante soit l'extraordinaire collection de porcelaine de Tournai avec des pièces représentant quatre périodes stylistiques entre 1750 et 1799. Le parc environnant est orné sculptures. Il s'agit notamment de plusieurs œuvres du sculpteur belge Victor Rousseau, ainsi que d'Auguste Rodin Les Bourgeois de Calais.

Lieu: 34 kilomètres à l'est de Mons

13 Tournai

Tournai

Tournai est l'une des plus anciennes villes du pays et plusieurs édifices attrayants mais surtout reconstruits témoignent de la prospérité de cette ancienne résidence princière et ville épiscopale. le Cathédrale Notre-Dame est le bâtiment le plus grand et le plus frappant de la ville et est un exemple classique de l'architecture romane. A l'intérieur, le magnifique marbre Renaissance jubé sépare les transepts et la nef du chœur. C'est l'une des œuvres les plus importantes de Cornelis Floris de Vriendt, réalisée dans les années 1570-1573. le trésor de la cathédrale, logé dans des salles à la droite du déambulatoire du choeur, contient un certain nombre de pièces de premier ordre, dont les plus belles sont deux reliques reliquaires de style roman tardif.

le grand-Place (la place principale) est bordée de maisons à pignons dont la plupart sont restaurées et de nombreux musées du logement. Sur le côté ouest de la place est le beffroi, le plus ancien clocher de Belgique. Les quatre premières histoires ont été construites en 1200 et achevées en 1294 avec l'histoire la plus haute et la flèche. Aussi sur la place est le bâtiment en forme d'étoile de la Musée des Beaux Arts, construit en 1928 selon les plans de Victor Horta. Sa collection principale est celle de Henry van Cutsem de Tournai, et des tableaux de toutes les époques sont exposés dans 14 salles.

Lieu: 49 kilomètres au nord-ouest de Mons

Carte de Tournai - Attractions

14 Charleroi

Charleroi

La ville de Charleroi se trouve au cœur de l'une des plus anciennes régions industrielles d'Europe. Cette partie du sud de la Belgique est presque synonyme de production de charbon et d'acier. En tant que centre industriel, Charleroi n'a pas une multitude de sites, mais la vieille ville conserve une architecture historique et quelques excellents musées. Le coeur de la ville haute de Charleroi est le Place Charles II, dominé par le Hôtel de Ville (Hôtel de Ville) et son imposant 70 mètres de haut beffroi avec un carillon de 47 cloches. Les amateurs de musées devraient vérifier Institut National du Verre, qui contient le Musée du verre avec une exposition de quelques exemples exceptionnels de l'art du verrier de l'antiquité à nos jours; et le Musée archéologique, qui expose des trouvailles archéologiques principalement de l'époque romaine et mérovingienne.

Lieu: 44 kilomètres à l'est de Mons

Carte de Charleroi - Attractions

Carte de Mons - Attractions

Partager:

Pages Similaires

add