Visite à pied de San Francisco: 10 meilleurs sites

Visite à pied de San Francisco: 10 meilleurs sites

La beauté de San Francisco est mieux appréciée de ses points les plus élevés. Les 43 collines de la ville offrent des paysages spectaculaires. Pris en sandwich entre l'océan Pacifique et la baie de San Francisco, la ville a été construite entre 1849 et le début des années 1900, malgré le paysage difficile. Beaucoup de rues sont si vertigineuses que les trottoirs sont en fait des marches piétonnières (utilisées par les locaux au lieu de StairMaster). La topographie dramatique explique également certaines des images les plus emblématiques de San Francisco. Lombard Street doit ses célèbres courbes à la pente pure de la route; ses lacets en briques rouges le rendent plus sûr à monter et descendre. Les funiculaires ont également été conçus pour faire face aux pentes extrêmes.

Cette randonnée pédestre autoguidée traverse les rues les plus escarpées de San Francisco dans des quartiers historiques pittoresques et pleins de caractère. Plus d'une randonnée urbaine, la visite est physiquement éprouvante, mais chaque étape du chemin est récompensé par des vues magnifiques: maisons victoriennes peintes en pastel accrochés à des collines vertigineuses; jardins d'escalier fleuri nichés dans les rues secondaires; vues sur les ponts majestueux, et les voiliers qui glissent autour de la baie par une journée ensoleillée. Imprégnez-vous des panoramas en visitant les points forts de San Francisco en quatre à cinq heures.

1 Portes de Chinatown

Portes de Chinatown

Commencez la visite à pied au Dragon's Gate, à l'intersection des rues Bush et Grant. Les visiteurs peuvent se rendre au quartier chinois de San Francisco depuis les quartiers limitrophes: le quartier commerçant d'Union Square à Bush Street, les rues résidentielles chic de Nob Hill à Powell Street, Little Italy (North Beach) à Columbus Street ou le quartier financier animé de Kearny. Rue. Cependant, la Porte du Dragon marque l'entrée officielle. Construit en 1970, le portail recouvert de pagodes en tuiles vertes présente deux petites statues de dragon de chaque côté et présente un script chinois qui se traduit par «Tout sous le ciel est pour le bien de tous».

2 Chinatown Shops & Cuisine chinoise authentique

Chinatown Shops & Cuisine chinoise authentique

En passant devant les boutiques de souvenirs touristiques sur Grant Avenue, considérez l'histoire turbulente de cette zone compacte, la section la plus densément peuplée de la ville. Datant de l'époque de la ruée vers l'or, ce quartier est le plus ancien quartier chinois des États-Unis et la plus grande communauté chinoise en dehors de l'Asie. Au cours des années 1800, les immigrants chinois ont fait face à des problèmes de discrimination et de logement surpeuplé. En 1882, les États-Unis ont adopté la loi chinoise sur l'exclusion, qui restreint l'immigration en provenance de Chine. Cette loi xénophobe est restée en vigueur jusqu'en 1942. Pourtant, la main-d'œuvre chinoise a construit une grande partie de la ville au 19ème siècle.

Continuez sur Grant Avenue jusqu'à Washington Street, tournez à gauche, puis à droite dans la rue piétonne étroite, Ross Alley. Le petit bâtiment n ° 56 est le Golden Gate Fortune Cookie Factory, où les touristes peuvent s'arrêter pour regarder des biscuits de fortune étant faits aussi bien qu'acheter des biscuits. Cette petite usine fabrique de délicieux biscuits de fortune depuis 1962, et les biscuits sont toujours fabriqués à la main. Les biscuits de fortune ont été inventés à San Francisco et ne proviennent pas de Chine, bien que certains historiens croient que l'inspiration est venue des gâteaux de lune du 14ème siècle. Les gâteaux ronds dissimulaient des messages de soldats chinois servant à coordonner une révolte contre les envahisseurs mongols. En fait, l'histoire des messages militaires cachés dans les produits de boulangerie remonte à la Grèce antique à l'époque d'Alexandre le Grand. Les biscuits de fortune d'aujourd'hui contiennent des déclarations optimistes de type Confucius conçues pour ravir les convives après un repas.

De Ross Alley, continuer un bloc ouest et deux blocs au nord de Stockton Street à Broadway, où les vues, les sons et les odeurs de Chinatown sont dévoilés. Entre Broadway et Columbus Avenue, Stockton Street est bordée de magasins d'alimentation et de marchés fréquentés par les locaux, dont beaucoup ne parlent que le chinois. Jetez un coup d'œil dans les magasins (les photos sont interdites) pour voir les fruits et légumes asiatiques exotiques, les fruits de mer frais, ainsi que les poissons vivants, les tortues et les poulets. Un moyen plus facile de découvrir la cuisine chinoise authentique est de dîner dans l'un des meilleurs restaurants de Chinatown. Juste à côté de Stockton Street, le Michelin-désigné Restaurant Z & Y (655 Jackson Street) a un chef de renommée mondiale et sert une cuisine chinoise exceptionnelle de style Sichuan. Les présidents et les ministres des affaires étrangères de la République populaire de Chine ainsi que le président des États-Unis, Barack Obama, compteront parmi les invités distingués du restaurant.

3 Quartier historique de Jackson Square

De Stockton Street à Broadway, tournez vers le sud et dirigez-vous vers Jackson Street (tournez à gauche). Continuez à marcher vers l'est sur Jackson Street jusqu'à Montgomery Street pour explorer la zone historique de Jackson Square. Ce quartier chevauche également le Sentier côtier qui marque les sites de l'ère Gold-Rush avec des médaillons de trottoir en bronze. Jackson Street possède des bâtiments en brique distingués des années 1850 et 1860 qui ont survécu au tremblement de terre de 1906. Plein de charme du Vieux Monde, Jackson Street est bordée d'arbres ombragés et de réverbères en fonte. La plupart des bâtiments abritent de prestigieuses galeries d'art, de belles boutiques d'antiquités et des boutiques de design d'intérieur. La région a également plusieurs restaurants gastronomiques les mieux notés.

4 Telegraph Hill

Telegraph Hill

Continuez en montée sur Montgomery Street pour atteindre Telegraph Hill. À Montgomery et à Broadway, tournez-vous pour admirer la vue sur le bâtiment Transamerica. Les blocs suivants présentent une pente abrupte avec des escaliers le long du trottoir pour aider les piétons à braver la montée.Au Filbert Street, tourner à gauche sur Filbert Steps, un bel escalier avec des jardins luxuriants et tranquilles de chaque côté et de belles maisons construites dans la colline. Grimper l'escalier de 80 marches et ensuite prendre un autre vol de 30 marches qui mène à l'atterrissage de Coit Tower. L'un des sites les plus emblématiques de la ville, la tour se trouve sur l'ancien site de la station de télégraphe pour laquelle le quartier est nommé. Entourant Coit Tower est le Parc des pionniers zone de loisirs, près de cinq hectares de parc boisé avec des vues sensationnelles de la ville et de la baie de San Francisco. En vous promenant le long des sentiers du parc, admirez les paysages magnifiques et écoutez les sons d'oiseaux exotiques. Le troupeau légendaire de perroquets, présenté dans le Perroquets sauvages de Telegraph Hill film, faites leur maison sur ces pentes boisées.

5 Vues de Coit Tower

Vues de Coit Tower

Perché au sommet de Telegraph Hill, Coit Tower est un phare dans le skyline de San Francisco. Ce point de repère célèbre est visible aux visiteurs en prenant le ferry de l'East Bay ou en traversant le Bay Bridge ainsi que d'autres points de la ville. Construite en 1929, la tour a été financée par et nommée d'après Lillie Hitchcock Coit, une riche mondaine et mécène des pompiers de San Francisco. Bien que l'on dise que la forme cannelée de la tour ressemble à la buse d'un boyau de pompier, l'architecte Arthur Brown Jr. qui l'a conçu n'avait pas l'intention de cet effet. Les ouvertures au sommet qui semblent être le bec de la buse sont en fait des fenêtres. Prenez l'ascenseur jusqu'à Coit Tower Pont d'observation (prix d'entrée) pour admirer une vue imprenable sur la baie et le centre-ville de San Francisco. La plate-forme d'observation offre des panoramas à 360 degrés, et les points de vue de chaque fenêtre offrent une perspective différente, comme le Bay Bridge, le Transamerica Building et les collines pittoresques de North Beach.

Avant ou après avoir visité la plate-forme d'observation, prenez le temps de regarder les peintures murales à l'intérieur de la base de la tour. La série de peintures murales de l'époque de la Dépression a été peinte en 1934 dans un style thématique qui rappelle le travail du célèbre artiste Diego Rivera. Au moment où les peintures murales ont été peintes, le contenu a été considéré comme radical parce qu'il représente les travailleurs et les ouvriers agricoles comme sujet central.

6 Beatnik Heritage sur Columbus Avenue

Beatnik Heritage sur Columbus Avenue | Droit d'auteur de la photo: Lisa Alexander

Le bloc de Columbus Avenue, entre Pacific Avenue et Broadway, était le terrain de prédilection des poètes Beat durant les années 1950. Cette zone jadis bourdonnait d'énergie contre-culturelle et attirait les lettrés beatniques. Jack Kerouac, l'auteur de On the Road, l'une des œuvres les plus célèbres de la génération Beat, et Allen Ginsberg, qui a écrit la chanson non conformiste Howl, ont lu une fois leur poésie à Librairie City Lights. Le poète Beat Ferlinghetti a fondé (et possède toujours) cette librairie légendaire qui continue à dégager une attitude résolument bohème. Après avoir visité City Lights, déambulez dans les rues adjacentes Jack Kerouac Alley, une artère piétonne pavée de 60 pieds de long avec des peintures murales vibrantes et des réverbères à l'ancienne. Chinatown commence à l'extrémité de l'allée Grant Avenue, tandis que la fin de l'avenue Columbus se trouve au cœur du quartier historique de North Beach, à North Beach. De son emplacement, la ruelle comporte des médaillons de trottoir inscrits avec des citations littéraires par de grands écrivains, tels que Jack Kerouac, John Steinbeck et Maya Angelou.

Pour en savoir plus sur la culture beatnik, faites un petit détour pour visiter le Beat Museum au 540 Broadway. Le musée est dédié au partage de l'idéalisme de la Beat Generation. Défini par son esprit individualiste, ce mouvement artistique des années 1950 comprenait une collection de poètes, d'écrivains, de penseurs et d'artistes dévoués à la créativité, à la tolérance, au courage et à la compassion. Le Beat Museum présente une vaste collection de souvenirs des auteurs de Beat, y compris des lettres, des photos, des manuscrits originaux et de précieuses éditions originales.

7 North Beach: Petite Italie

North Beach: Petite Italie | Droit d'auteur de la photo: Lisa Alexander

La petite Italie colorée de San Francisco date de la fin des années 1800. Des résidences de charme bordent les rues escarpées de ce quartier historique, entrecoupées par les artères plus modernes et animées de Columbus Avenue et de Broadway. Une plage utilisée pour délimiter le quartier, mais la zone a été aménagée avec des sites d'enfouissement, bien que le nom soit resté. North Beach regorge de restaurants italiens à l'ancienne, avec des nappes à carreaux rouges, qui servent d'énormes portions de pâtes, et des cafés atmosphériques où les clients vont voir et être vus et siroter un authentique espresso italien. C'est aussi un endroit idéal pour flâner dans les boutiques, s'installer dans un magasin de glaces ou déguster des friandises dans une boulangerie italienne. Columbus Avenue a la plus forte concentration de restaurants et de cafés, et tend à être très touristique, tandis que Grant Avenue est une rue plus calme avec des restaurants et des magasins fréquentés par les habitants.

Continuez cette visite à pied à Columbus et Broadway, juste au nord de Jack Kerouac Alley. Arrêtez-vous pour une collation, un café ou un déjeuner dans l'un des cafés animés. Les favoris sont Caffe Puccini (411 Columbus Avenue) et Caffe Greco (423 Columbus Avenue) ainsi que le légendaire Caffe Trieste (601 Vallejo Street, un pâté de maisons de Columbus), un lieu de rencontre populaire des habitants. Après la pause café, se promener le long de Columbus (direction nord) jusqu'à atteindre Washington Square Park. Cet agréable espace vert ombragé est au cœur de North Beach. C'est un endroit paisible qui est merveilleux pour bronzer et pique-niquer ou jouer au volleyball et au frisbee. Surplombant le parc est impressionnant Église Saints Pierre et Paul avec ses flèches gothiques servant de point focal à North Beach. L'édifice gracieux de cette église catholique a été achevé en 1924. Outre sa beauté architecturale, l'église est l'endroit où Marilyn Monroe et Joe DiMaggio ont pris leurs photos de mariage. Aujourd'hui, l'église reflète le caractère multiculturel du quartier; la masse est offerte en anglais, italien et chinois.

8 Escaliers de la colline russe

Parc Ina Coolbrith Wendy Harman / photo modifiée

Continuez sur Columbus Avenue jusqu'à Vallejo, tournez à droite et prenez la direction de Russian Hill. Au 19ème siècle, les tombes des soldats russes étaient situées sur la colline qui est maintenant la rue Vallejo, donnant son nom au quartier. Comme tu grimpes Rue Vallejo, vous rencontrerez deux escaliers entourés de jardins avec des vues incroyables. Après avoir traversé Mason Street, le prochain bloc de Vallejo surprend les visiteurs avec un espace vert minuscule mais délicieux - le Ina Coolbrith Park. Arrêtez-vous pour sentir les roses, puis continuez encore un pâté de maisons sur Vallejo et tournez à droite sur Jones Street. De l'intersection des rues Jones et Green, admirez le panorama incroyable de la baie, avec Alcatraz au premier plan. Tournez à gauche sur Green Street, puis à droite sur Hyde Street. Promenez-vous trois rues au nord sur Hyde à travers un élégant quartier résidentiel, jusqu'à Lombard Street.

9 Lombard Street: La route la plus tortueuse

Lombard Street: La route la plus tortueuse

Arrivée à l'une des attractions touristiques les plus populaires de San Francisco, la célèbre route sinueuse de la ville. Du haut de cette route sinueuse à Hyde et Lombard est un point de vue sensationnel en regardant Coit Tower. La seule partie de Lombard qui attire les touristes se trouve entre les rues Hyde et Jones. Connu comme le Rue la plus tordue du monde, cette partie de Lombard bénéficie d'un angle raide de 27 degrés. La route a été pavée avec des virages dans les années 1920 pour la rendre plus sûre pour les voitures à monter et descendre. La rue a également des escaliers piétonniers des deux côtés, idéal pour une promenade tranquille avec les autres groupes de touristes que vous verrez probablement ici. Flanquant les courbes sinueuses pavées de brique sont de belles maisons dans Edwardian, faux Tudor, et les styles architecturaux contemporains. Des parterres de fleurs riches en géranium s'épanouissent entre les lacets, donnant à la rue l'allure d'un jardin. De Lombard Street, sautez dans un téléphérique à Hyde Street et profitez d'une balade pittoresque jusqu'à Fisherman's Wharf.

10 Quai de pêcheur

Quai de pêcheur

Une descente à pied ou en téléphérique de Hyde à Lombard mène à Fisherman's Wharf. Ce quartier nostalgique au bord de l'eau ravira les visiteurs avec des brises rafraîchissantes de l'océan et de superbes paysages balnéaires, tandis que des gourmets appétissants avec du pain au levain frais, du poisson-frites, de la chaudrée de palourdes et du crabe local. Dans les années 1800, la région était une plaque tournante pour les pêcheurs italiens récemment immigrés. Bien que Fisherman's Wharf possède encore de nombreuses pêcheries commerciales, c'est maintenant une destination touristique majeure remplie de boutiques de souvenirs. Il serait donc facile d'oublier le petit quai pittoresque de Jefferson Street entre Leavenworth et Jones, qui faisait partie du village de pêcheurs historique cela est antérieur à la ruée vers l'or de 1949. Les petits bateaux amarrés au quai sont des bateaux de pêche traditionnels italiens appelés felouques. Notez que les coques sont peintes avec les noms des saints patrons catholiques. Essayez d'imaginer les pêcheurs qui s'aventurent dans la baie recouverte de brume sur ces minuscules bateaux. Les pêcheurs étaient connus pour chanter des chants d'opéra italiens tout en naviguant dans le brouillard. Après avoir fait une promenade le long du quai, arrêtez-vous pour goûter le pain au levain Boulangerie Boudin, mangez un morceau dans une cabane à poisson ou essayez le crabe fraîchement craqué vendu sur les trottoirs Jefferson Street quand c'est en saison.

Carte du quai des pêcheurs de San Francisco

  • Quai de pêcheur
  • Pier 39
  • Ghirardelli Square
  • La conserverie
  • Fort Mason
  • Musée National Maritme
  • Parc historique d'état maritime
  • USS Pampanito
  • Institut d'art
  • Telegraph Hill
  • Coit Memorial Tower
  • St Peters et Paul

Carte de San Francisco Walking Tour

Carte

Partager:

Pages Similaires

add